Le yoga, un heureux processus

Peut-être savez-vous déjà que le yoga est un processus, sans réelle balise, sans niveau à franchir, sans gradation mesurable. Mais peut-être vous ne savez pas que ce peut être et surtout que ÇA SE DOIT D’ÊTRE un HEUREUX processus. En effet, plus votre pratique s’établira dans un espace de confort, respectant totalement vos limites et conditions, plus les résultats seront bénéfiques et mesurables au bout du compte. Combien d’élèves me confient chaque année la notable progression de leur niveau de bien-être depuis le début de leur pratique?

Pourtant, certaines personnes hésitent encore à trouver leur espace pour yoginer paisiblement, pensant qu’elles ne sont pas prêtes à s’afficher en groupe, figurant qu’il faille absolument se présenter en début de session ou encore, incapables d’imaginer la réponse de leur corps à une séance. Je dois avouer que malheureusement, avec la mode du yoga, plusieurs images ultra esthétisées nous démontrent des postures inaccessibles et destinées à des corps d’acrobates. Mais le réel yoga, qui par ailleurs se pratique sans miroir, se tient loin de tout ça. Il se tient plutôt tout proche de votre âme et vous aide à ressentir votre vibration unique, celle qui fait aussi partie du grand tableau de la réalité pure et vraie.

Chantal Christin

professeure de yoga et naturothérapeute certifiée

Une authentique séance de yoga guidée par un professeur chevronné devrait s’établir en commençant par “atterrir” sur son tapis, prendre le temps de se connecter à ses sensations et amorcer une respiration consciente que l’on cherchera à maintenir tout au long de la séance. Les premières suggestions de mouvance viseront à ouvrir le corps en douceur, lubrifier les articulations en libérant progressivement le liquide synovial permettant une mobilité plus aisée. Viendront ensuite les asanas (postures de yoga) où l’implication du corps physique jumelée à une attention soutenue seront suggérées. Idéalement, des options de variantes adaptées aux besoins de chaque corps seront étayées par la bienveillance du guide enseignant.

La pratique culminera avec soit une salutation au soleil ou à la lune, ou une séquence de mouvement enchaîné créant de la chaleur dans le corps et permettant à ce cher cœur de battre un peu plus fort pour oxygéner profondément chaque cellule du corps. Il advient parfois que des émotions logées en soi remontent et s’évaporent discrètement durant notre application dans la pratique. Libérateur.

La fin d’un cours de yoga proposera le délectable savasana (moment de relaxation consciente, allongé confortablement sur le dos). Ensuite, dans cet état de décompression globale, une méditation sera proposée pour clore la séance. Il est d’usage d’émettre tous ensemble les classiques trois sons OM pour vibrer ensemble la fin du cours et se préparer à retourner dans nos scénarios de vie respectifs. On se retrouve apaisé dans nos activités quotidiennes et notre entourage bénéficie de notre plus grande tranquillité intérieure. Que du positif.

Il est donc suggéré ici de se COMMETTRE. Je vous promets que vous vous entendrez dire soit : J’aurais dû essayer avant, ou alors : Je ne sais pas pourquoi j’avais arrêté ma pratique. Je retrouve mon corps enfin, mon espace de vie, mon temple, mon habitacle et avec le yoga, je l’honore et le remercie pour tout ce qu’il me permet de vivre, ici, au sein de toutes mes relations dans le monde d’aujourd’hui. Ces retrouvailles avec notre corps,  cadeau de naissance, peuvent être parfois bien émouvantes et libératrices.

Yoga signifie s’unir au soi. Par sa douce faveur, on devient plus fort, plus souple, plus stable et surtout oxygéné, rafraîchi.

Namasté.